inscription

Les objets connectés au service des réseaux de distribution

L’IoT, un nouveau levier de performance pour la gestion du réseau public de distribution

 

Assistez à la conférence de Philippe Daguzan, Salle Grid et Infrastructure Smart Energies Expo,  le 7 juin 11H00 - 11h30 « Développement industriel des Smart Grids : les solutions matures »

 

L’Internet des Objets ou Internet of Things (IoT) ouvre la voie vers une potentielle nouvelle révolution industrielle, catalyseur de forte croissance pour les entreprises. De 15 milliards en 2014, le nombre d’objets connectés pourrait atteindre 50 à 100 milliards en 2020, soit une croissance de plus de 30 % par an. L’IoT ouvre de nouvelles perspectives pour le monde de l’entreprise et notamment pour l’industrie avec la possibilité de produire de nouveaux types de capteurs et de collecter plus de données pour améliorer les performances techniques et encore mieux relier les hommes.

 

Plusieurs facteurs favorisent aujourd’hui son développement à grande échelle :

  • une baisse du coût des composants électroniques ;
  • des réseaux de communication dédiés à bas coûts ;
  • le développement plus rapide des objets via de nouveaux outils (cloud computing, etc.) ;
  • des premiers succès encourageants.

 

Pour Enedis, le développement des objets communicants fait apparaître des apports potentiels pour l’exploitation des réseaux publics de distribution. Avec de nouveaux capteurs, associés à des moyens de télécommunication de technologie réseaux radio à bas débit, le gestionnaire de réseaux peut disposer de nouvelles informations pour développer, conduire, maintenir et exploiter les réseaux publics de distribution avec un niveau de performance accru.

 

En collaboration avec l’écosystème des start-up, Enedis expérimente maintenant depuis plusieurs années différentes solutions innovantes afin de continuer à améliorer la qualité de service pour les utilisateurs du réseau. Il s’agit pour le gestionnaire de réseaux de tester rapidement la valeur potentielle de ces objets pour ses métiers, et en cas de valeur démontrée, d’anticiper leur intégration à grande échelle. L’opportunité du recours à ces nouveaux objets fait l’objet d’analyse technico-économiques suivant les différents niveaux de maturité des solutions rencontrées.

 

Forte de son ambition d’être la référence industrielle du service public de distribution en Europe, Enedis accélère le développement des objets connectés. Cette volonté se traduit, notamment, par le nombre d’objets testés et/ou à l’étude, mais également par une mobilisation forte de l’ensemble des métiers du gestionnaire de réseaux, aussi bien au niveau régional que national, afin de travailler sur l’interprétation « intelligente » de données « brutes » (optimisation des gammes de maintenance des équipements, aide à l’exploitation du réseau, diagnostic de la qualité d’alimentation, etc.).

 

 

Une dynamique d’expérimentations en région pour évaluer rapidement les solutions et la valeur créée

 

Enedis mène actuellement une expérimentation à grande échelle portant sur près de 4 000 objets connectés dans le Sud Ouest de la France (en zone urbaine et rurale). Des détecteurs de défauts situés sur les réseaux en HTA peuvent désormais transmettre leurs informations (la détection d’un défaut) vers l’agence de conduite et ainsi permettre une localisation plus précise des incidents. Les équipes d’intervention seront envoyées de manière mieux ciblée sur le terrain et la réalimentation des utilisateurs sera plus rapide. L’expérimentation va permettre d’évaluer l’apport de ces objets connectés et de préparer leur industrialisation.

 

De nouvelles solutions sont également testées autour du pilotage et de la maintenance du parc de groupes électrogènes (avec des capteurs de géolocalisation et de suivi de l’état de fonctionnement), la détection d’incidents sur le réseau aérien en HTA (capteurs d’analyse vibratoire positionnés au niveau des supports, parafoudres connectés, etc.) ou bien encore des mesures de grandeurs électrotechniques. Ces nouveaux capteurs vont permettre de mieux connaître l’état des matériels et des réseaux.

 

Cette liste d’objets connectés testés et des cas d’usage associés s’enrichit de manière dynamique, avec la volonté de délivrer des solutions industrielles dans un time-to-market de plus en plus court. Forte de la dynamique engagée au sein de l’entreprise, Enedis a ainsi organisé en décembre 2016 un Hackathon pour inviter ses collaborateurs à faire émerger de nouvelles idées sur le thème des objets connectés au service des réseaux. Le projet lauréat portant sur le cas d’usage « Détection de niveau d’eau – gestion des crues » a été lancé dès janvier 2017 en lien avec 9 Directions Régionales dans le cadre d’une démarche collaborative et agile, afin d’en tirer des premiers résultats dès fin avril 2017.

 

Cartographie des objets connectés expérimentés par Enedis

 

 

 

Smart Connect, une plateforme IoT pour gérer les objets connectés

 

Enedis a développé une plateforme de gestion de données dédiée à l’Internet des objets : Smart Connect. Elle permet non seulement de traiter les données remontées depuis tous types d’objets connectés positionnés sur les ouvrages du réseau public de distribution (groupes électrogènes, détecteurs de défauts, capteurs d’eau et de température, etc.), mais aussi de les enrichir et de les visualiser. L’outil peut générer des alarmes ou encore assurer l’administration et la supervision des différents objets. Les données sont ainsi enrichies, sécurisées et peuvent alimenter les différents systèmes d’informations des métiers concernés.

 

Smart Connect permet de :

  • s’interfacer à tous types de réseaux de communication et notamment ceux dédiés à l’Internet des Objets ;
  • gérer les principaux protocoles de communication connus à ce jour, avec la capacité de s’adapter aux futurs protocoles et réseaux particuliers pour pallier l’hétérogénéité des équipements et des formats de données.

 

Fonctionnalités de la plateforme Enedis « Smart Connect »

 

 

Smart Connect en versions mobile et web

 

 

Linky, le premier objet connecté déployé à très grande échelle

 

Au-delà de ses fonctionnalités dédiées au comptage, le compteur évolué Linky est un objet connecté permettant d’envisager une amélioration très forte dans l’exploitation des réseaux et, en particulier, des réseaux en basse tension. Différentes fonctionnalités sont en cours d’industrialisation pour améliorer la gestion des incidents.

La prise en charge des appels clients par les Centre d’Appel Dépannage est améliorée grâce au « Ping Linky ». L’interrogation en temps réel du compteur Linky sur son état permet de distinguer les pannes sur le réseau des pannes dans l’installation intérieure, sans action du client sur son compteur.

Les informations issues du compteur Linky permettront d’optimiser les décisions d’investissement en tenant compte de la phase de rattachement des branchements monophasés des clients et en s’appuyant sur des modèles de calculs plus précis.

Grâce aux alarmes remontées par les concentrateurs et compteurs Linky, la détection et le diagnostic des incidents en HTA et BT seront plus rapides et plus précis, permettant d’améliorer la fiabilité de l’information donnée aux clients, mais aussi la rapidité d’intervention des équipes opérationnelles.

La transmission des coupures et excursions de tension mesurées par les compteurs contribuera à l’amélioration du suivi de la qualité de l’alimentation perçue par les clients, en particulier pour le traitement de demandes d'information ponctuelle ou de réclamations.

 

Enedis poursuit ainsi ses travaux sur la modernisation de la gestion du système électrique, grâce à l’apport de solutions et technologies innovantes. L’IoT constitue une solution particulièrement prometteuse, à la frontière entre utilisateurs, processus métiers, données et télécommunications. C’est pourquoi le gestionnaire de réseaux s’est très clairement engagé dans l’étude des opportunités offertes par les objets connectés, en expérimentant un large panel d’objets/cas d’usage de manière agile, en lien avec l’ensemble de ses métiers et entités, dans une optique de pré-industrialisation.

 

 

Par Philippe DAGUZAN, Directeur du Pôle Intégration et Déploiement Industriel d’Enedis

 

 

RETOUR AU SOMMAIRE

Inscrivez-vous en ligne pour participer

à SMART ENERGIES EXPO 2017

 

réservez votre badge

SMART ENERGIES 2017 by

nos autres évènements

contactS

Simon nicolas

Inscription Conférences

01 84 83 02 86

snicolas@corp-agency.com

Smart Energies Paris est un congrès réalisé par Corp Agency,

l’agence événementielle au service du grand public

et des professionnels.