L’étude de validation de projet d’efficacité énergétique, une solution adaptée aux besoins des PME ?

Pouvez-vous présenter votre entreprise, et ses principaux enjeux énergétiques ?

 

SELP fournit des solutions de cartes à puces sécurisées. Le groupe est présent dans 52 pays, et réalise un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros. Mon usine assure une partie de la fabrication de ces cartes, soit 25 millions par an, ce qui représente une facture énergétique annuelle de 110 000€. Étant certifiés ISO 14 001, notre intérêt envers notre consommation énergétique a pris de l’importance et nous nous inscrivons dans une véritable démarche d’amélioration. Nous avons donc fait appel à CAMEO pour réaliser une analyse poussée de nos consommations et de la performance globale du site.

 

 

Cette étude consistait à vous fournir un audit énergétique poussé, ainsi qu’une étude de validation des projets d’efficacité énergétique proposés. Quels enseignements en avez-vous tirés ?

 

L’audit a été un excellent moyen d’avoir une connaissance réelle de nos consommations énergétiques, sur la base d’indicateurs pertinents. C’est l’étude de validation de projet qui constitue pour moi la plus forte valeur ajoutée du travail réalisé. Elle m’a réellement permis de prendre en compte l’analyse de l’existant de façon factuelle, et non pas sur la base de perceptions théoriques et erronées. Par exemple, je pensais que mes groupe froid
et CTA représentaient 50% de notre consommation énergétique, alors que ce n’est pas le cas.
Cette étude m’a permis de statuer de façon éclairée sur les choix d’investissements à réaliser.
J’ai donc pu intégrer les solutions étudiées dans un plan d’amélioration sur une période
de 3 ans, qui commence dès aujourd’hui.

 

 

La connaissance réelle de l’équipement, dans son environnement est en effet indispensable pour valider un projet d’optimisation énergétique. Quels sont les autres apports de l’étude de validation qui permettent d’activer l’investissement selon vous ?

 

L’autre grand point fort de l’étude, c’est qu’elle intègre le temps de retour sur investissement dans l’analyse des projets. C’est cela qui a permis de valider aussi rapidement notre plan d’amélioration. La notion de financement est capitale pour nous. C’est aujourd’hui le nerf de la guerre, il faut le dire. Quand il faut trouver des financements, notamment pour des montants élevés, cela peut prendre beaucoup de temps. Lorsque nous avons voulu rénover complètement notre système de production de froid, il y a plusieurs années de cela, il a été très long pour nous de convaincre les actionnaires, ce qui a retardé le projet. Et effectivement, quand vous arrivez avec un logo « CAMEO » certifiant que vous avez un ROI de 5 ans pour votre projet, ça rassure les banquiers.
C’est un véritable argument, c’est pourquoi l’étude est aussi très intéressante.

 

 

Vous pensez que le fait que cette étude soit réalisée par un tiers indépendant est un gage de fiabilité ?

 

Bien évidemment. Vous savez, chez SELP nous réalisons constamment des audits, sur des domaines divers. D’abord dans le domaine de la sécurisation des cartes produites mais aussi dans un souci d’efficacité globale. Nous disposons de nombreuses certifications :  iso 27 001, 14 001, 9 001 …
et faisons en moyenne un audit par mois, donc nous connaissons très bien ce sujet. Et il est clair que si vous voulez être certain d’avoir une analyse pertinente et fiable, il faut faire appel à une société indépendante.

 

 

Et en termes de coûts, que pensez-vous de ce type d’étude, par rapport à un audit énergétique ?

 

Je pense que le coût d’un audit peut être rédhibitoire pour les petites structures. Les grandes entreprises, elles ont les moyens de financer des audits. Or, je reste persuadé que la plupart des économies d’énergie sont à faire dans les petites et moyennes entreprises ; car vous savez que lorsque les grandes entreprises construisent ou reprennent un site, les données relatives au bâti et aux équipements sont forcément prises en compte. Ce n’est pas le cas pour les petites entreprises. Nombreuses sont les usines aux infrastructures vieillissantes. Par exemple je connais très bien une société, dont la surface climatisée est 4 fois inférieure à la mienne, et dont la facture énergétique est 50% plus élevée ! Je pense que là-dessus il y a des nouveaux business models à inventer pour mettre en place des solutions gagnant-gagnant. L’étude de validation qui est moins lourde à mettre en place et moins coûteuse, est un exemple de solutions accessibles et pertinentes pour les PME.

 

 

 

Retour d’expérience de Matthieu Leclerc, directeur du site de SELP Secure, situé à Angoulême.

 

 

RETOUR AU SOMMAIRE

Inscrivez-vous en ligne pour participer

à SMART ENERGIES EXPO 2017

 

réservez votre badge

SMART ENERGIES 2017 by

nos autres évènements

contactS

Simon nicolas

Inscription Conférences

01 84 83 02 86

snicolas@corp-agency.com

Smart Energies Paris est un congrès réalisé par Corp Agency,

l’agence événementielle au service du grand public

et des professionnels.